Ingénieur en Informatique Industrielle

Cet ingénieur est à la fois un expert en électronique et en informatique, appliquées à la production industrielle. Une polyvalence qui lui permet d’accéder à un large panel de métiers : recherche et développement, méthodes et essais… dans l’aéronautique comme dans le médical.

A lire aussi : >>>>>>> Les métiers de l’informatique industrielle

Les neurones toujours en éveil, cet ingénieur peut selon son secteur d’activité, être en charge de la conception, de la réalisation et la programmation de cartes électroniques, de l’automatisation et du contrôle des processus industriels, de l’électronique embarquée dans une voiture, ou un avion, comme de la gestion et la maintenance des réseaux industriels et réseaux informatiques.

Un homme de contact

Comme tous ces confrères ingénieurs, il ne travaille pas dans une bulle, isolé. Il passe une partie de son temps sur le terrain, avec d’autres spécialistes comme lui et des futurs utilisateurs, car il peut lui être demandé d’améliorer les conditions de travail et la productivité d’utilisateurs d’automates en développant par exemple de nouveaux logiciels associés. Il peut aussi créer de toutes pièces un poste automatisé ou améliorer un système déjà existant.

Compétences nécessaires

- Minutie
- Réactivité
- Adaptabilité
- Capacité d’analyse

• Maîtrise des outils d’exploitation constructeurs
• Maîtrise de l’architecture de systèmes d’informatique industrielle
• Maîtrise des langages de développement informatique
• Connaissance de logiciels de CAO et DAO
• Connaissance de la réglementation normative
• Connaissance des produits et logiciels de l’entreprise
• Gestion de projet
• Maîtrise de l’anglais technique

 

Activités

• Proposer des solutions informatiques pour répondre à des processus industriels
• Réaliser l’analyse fonctionnelle de l’installation à partir d’un cahier des charges
• Assurer la mise en œuvre des développements informatiques (logiciels, outils, programmes…)
• Assurer la maintenance des applications
• Déterminer le matériel de l’automatisation et les logiciels
• Assurer une veille technologique

 

Cursus / formations

Une formation en école d’ingénieur reste le « Top ». Mais des diplômes universitaires de types Master (spécialité Génie électrique et informatique, par exemple) sont de plus en plus appréciés.

Débouchés

Généralement, cet ingénieur exerce ses talents dans bureau d’études d’une grande entreprise industrielle (secteur de l’énergie, des transports, de l’aérospatial, de la défense…). Mais des postes sont aussi à pourvoir dans les entreprises d’ingénieries ou les SSII.

Évolution professionnelle

Lorsqu’il a acquis une bonne expérience et maîtrise bien un domaine d’application, il peut se tourner vers le conseil.

Rémunération

Entre 2 000 et 2 600 € net mensuel pour un débutant.

————————————————————————

EPSIEL propose un ensemble de formations répondant aux demandes du marché de l’emploi liées à cette spécialité. La licence en II offre à la fois une formation générale en sciences et une spécialisation technique permettant une insertion professionnelle. Le Master offrent quant à lui des spécialisations importantes ou une poursuite d’étude en Doctorat.

You may also like

No Comment

You can post first response comment.

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.